5/5

Analysez le Webmarketing, suivez les bons indicateurs de performances

Olwenn Burlisson
Olwenn Burlisson
Sommaire

Une stratégie Webmarketing s’appuie sur plusieurs leviers pour faire croître l’activité d’un site marchand. Il est source de revenus et représente une part importante de l’investissement des entreprises présentes sur le web. Chiffrer l’efficacité des actions mises en œuvre est essentiel pour estimer le ROI de chaque opération et piloter les actions. Pour chaque action, il existe des indicateurs stratégiques à suivre.

Par exemple, l’efficacité d’une newsletter sera mesurée par le nombre de mails ouverts, de clics et de conversions.

Une campagne AdWords sera arbitrée en fonction des taux de clic, des CPC et des conversions enregistrées. Ce travail d’analyse nécessite une période d’observation qui peut varier de 10 jours à 1 mois en fonction du nombre de clics par jour. Ensuite, un travail d’optimisation sera possible sur les mots clés et les annonces.

Plus généralement, plusieurs indicateurs sont à suivre quotidiennement. Nous avons listé les principaux, ceux qui permettent d’estimer en quelques minutes la situation d’un site et de réagir rapidement en cas de problème.

Le trafic 

Grâce à Google Analytics, il est possible de suivre au jour le jour l’évolution du trafic sur son site.

  • Visiteurs uniques : Le nombre de personnes « uniques » ayant visité le site durant une période donnée (généralement un mois). Cela permet d’évaluer l’évolution du trafic sur le site. Ce chiffre peut être améliorer en travaillant son référencement naturel, en créant des campagnes AdWords ou en se positionnant sur des comparateurs de prix par exemple.
  • Pages vues : Permet de connaitre le nombre de pages visitées et de mesurer la capacité du site à retenir un internautes. On peut améliorer ce chiffre en diminuant le taux de rebond, en développant une navigation incitative, en suggérant d’autres pages du site…
  • Taux de rebond : estime % de personnes ayant quitté le site après avoir visités la première page. Plus il est bas, meilleur c’est !
  • Durée des visites : A corréler avec le nombre de pages vues.
  • Taux de transformation : donne le ratio entre le nombre d’actions (achat, formulaire, inscription newsletter…) et le nombre de visiteurs. Il mesure la capacité du site à convertir un visiteur en client, prospect, abonné… Plusieurs variables permettent de l’améliorer : des « call to action » plus visibles, l’ergonomie du site, la simplicité du processus d’achat, les promotions… Sur un site de e-commerce, un taux autour de 1% est un bon taux.

Tous ces indicateurs permettent d’étudier le trafic sur votre site. Ils influencent le référencement d’un site et son classement dans Google.

Le classement

Pour connaitre le classement de votre site et sa popularité sur les moteurs de recherche, il existe plusieurs indicateurs. Le « Page rank » d’un site est l’indicateur de confiance donné par Google. Allant de 0 à 10, il est établi en fonction de critères tels que le netlinking, les ancres des liens, le nom de domaine ainsi que le trafic et l’ancienneté. Pour connaitre cet indice, vous pouvez utiliser le module « PageRank checher » sous Firefox.

Il est également possible de suivre son classement sur les moteurs de recherches sur une expression donnée. Cela permet d’étudier les opportunités face aux concurrents et définir une stratégie de référencement. On peut, par exemple, améliorer son positionnement en travaillant les contenus d’un site, le netlinking, en optimisant les liens internes ainsi que les balises meta…

Performances et Rentabilité

  • CA
  • Panier moyen : permet de connaître le montant moyen des achats. C’est le chiffre d’affaires global du site divisé par le nombre d’acheteurs. Il peut être améliorer en proposant des ventes additionnelles (cross selling) ou en suggérant des articles populaires.
  • Marge brute
  • Revenu par clic : permet de connaitre le
  • Coût d’acquisition : permet de mesurer l’efficacité et la rentabilité des campagnes webmarketing. Il s’obtient en divisant le coût marketing par le nombre de conversions