5/5

E-mailing : les 5 conseils pour éviter les désabonnements

Dans une campagne e-mail, le taux de désabonnement zéro n’existe pas, mais peut être simplement maîtrisé. Personnalisation des messages, écoute et respect des destinataires, etc. Voici en bref 5 conseils pour endiguer la désinscription des internautes selon le Journal du Net :

  1. Jouer la transparence à chaque contact
    Assurer une gestion déontologique des abonnés de l’inscription au désabonnement, mettre en place de procédures de désabonnement claires sans formulation négative, sans cases déjà cochées. Faire une différenciation entre e-mails commerciaux (offres promotionnelles) et e-mails de services(confirmation de commande, livraison etc…) notamment par l’habillage et l’objet du message, etc…
  2. Proscrire le mass mailing
    Si l’e-mail fait aujourd’hui partie des outils marketing les plus abordables, il n’en demeure pas moins un levier à actionner avec précaution, pour éviter la lassitude et le désabonnement en masse des destinataires. Mieux vaut segmenter aujourd’hui la base de vos contacts et qualifier l’e-mailing auprès de vos cibles.
  3. Personnaliser et humaniser les contenus
    Outre le fait d’adapter l’e-mailing aux attentes des cibles, quelques bases sont à respecter afin de limiter le désabonnement : « mentionner le nom et le prénom d’un abonné est un minimum » explique la responsable marketing de Varibase, Valérie Rivier.
    A défaut de personnalisation, l’humanisation des messages permet d’améliorer l’acceptabilité des campagnes. « Cela peut passer par la localisation des internautes et l’envoi d’un e-mail signé du directeur du magasin le plus proche de chez eux« , note Valérie Rivier.
  4. Optimiser et respecter les fréquences d’envoi
    « Ni trop, ni trop peu » pourrait être la devise à adopter pour l’e-mailing : ne pas abuser du canal e-mail pour ne pas « saturer » les consommateurs, et se manifester suffisamment pour que les gens ne vous considèrent pas comme spam ayant oublié qu’ils se sont inscrits et que c’est eux qui ont sollicité la réception d’informations !
    Respecter une certaine fréquence d’envoi de mails et prévoir quelques piqûres de rappel notamment sur certaines campagnes en « push ».
  5. Savoir écouter, même ses désabonnés
    Plus un internaute se sent écouté, moins il a envie de se désabonner. Il ne suffit cependant pas de donner l’apparence d’une écoute. L’annonceur doit tenir compte des avis formulés par ses contacts, sinon ces derniers ont l’impression de parler dans le vide. L’effet est alors contre-productif.
    Pour s’assurer de la fidélité de ses contacts dans la durée, programmer une fois par an une campagne de satisfaction permet de mesurer l’acceptation de ses messages par sa base d’abonnés. Ce type de campagne donne de bons retours car il crée du relationnel.

    Et c’est bien cela qui peut faire la différence aujourd’hui : à partir d’un outil comme internet ou le virtuel prend le pas sur l’humain, réintégrer des bases fondamentales basées sur l’écoute pour ne pas lasser les consommateurs et risquer de perdre leur confiance.

Marie
Marie
Chef de projet Webmarketing

Audit gratuit

Demandez votre mini audit SEO Gratuit. Nos équipes vous fourniront dans un délais d’un jour un état des lieux technique de votre site.

On vous rappelle

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations ? Nous vous rappelons pour en discuter !

Votre numéro