titre Marketplaces et comparateurs
5/5

Google Shopping, Kelkoo, Amazon, PriceMinister… comment optimiser le référencement de vos produits sur les marketplaces et les comparateurs ?

Armance Borde
Armance Borde
Responsable Communication

Le référencement de produits sur le célèbre comparateur Google Shopping sera bientôt gratuit. L’occasion de faire le point sur ce volet stratégique du e-commerce  ! La gestion de flux entre votre site de e-commerce et les marketplaces ou comparateurs doit être optimale pour un bon référencement de vos produits.

 

La gratuité de Google Shopping, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Depuis le 22 avril, Google affiche gratuitement des produits dans l’onglet Shopping de ses résultats de recherche alors que jusque maintenant c’était une forme de publicité payante (annonce commentée sur abondance.com). Le 29 juin, Google annonce qu’il va encore plus loin en faisant remonter des annonces gratuites dans le knowledge panel de l’onglet principal « Tous » du moteur de recherche (toujours sur abondance.com). Ces modifications ne sont pour l’instant actives qu’aux Etats-Unis mais elles devraient être déployées dans le monde entier avant la fin de l’année. Que cachent ces changements ?

 

Le e-commerce au cœur de la guerre Google / Amazon

Officiellement, c’est suite à la crise du Covid19 et du fait de l’importance du e-commerce pour sauver l’activité de nombreux commerçants en contexte de confinement que Google revient progressivement à une plateforme de e-commerce gratuite (comme c’était le cas entre 2002 et 2012 avec Froogle). Jusqu’alors, il fallait payer pour voir ses produits apparaître dans Google Shopping. Désormais, le géant du web semble vouloir rendre sa plateforme de e-commerce accessible à tous. Même les vendeurs les plus petits qui ne débloquent pas de budget de SEA (Search Engine Advertising), pourront théoriquement être valorisés sur Google.

Derrière un discours humaniste, cette mesure permet à Google Shopping (comparateur) et donc également Google Actions (marketplace) de capter une base de données de produits plus importantes qu’Amazon, son principal concurrent. Même les vendeurs n’ayant pas de site de e-commerce vont pouvoir s’y mettre ! Cela va créer une concurrence bien plus forte qu’à l’heure actuelle sur cette plateforme. Un des effets immédiats sera la hausse du prix au clic pour les annonces payantes, qui permettent de rester en tête de page (à lire sur le ptitdigital.fr). Une opération donc largement rentable pour Google.

 

Une puissance toujours grandissante des marketplaces

Cette gratuité permet à Google de continuer à prendre des parts de marché dans le domaine de la vente en ligne. Cela peut changer les habitudes des consommateurs et donc tout le visage du e-commerce. Les sites marchands doivent-ils craindre une baisse de leur trafic ? La fidélisation des clients devient-elle un enjeu plus important que leur captation et le nombre de ventes ? L’investissement sur les marketplaces, en gestion de flux et en travail des contenus, doit-il être revu à la hausse ?

 

Soledis accompagne la gestion du flux entre votre site de e-commerce et les marketplaces ou comparateurs

Quand on vend des produits en ligne, difficile de passer à côté de l’attractivité des marketplaces  comme Amazon, La Redoute pour l’ameublement, Fnac.com pour la culture, ManoMano dans le secteur de la quincaillerie,… Les comparateurs comme  Google Shopping, Kelkoo, Liligo… sont également des incontournables pour augmenter ses ventes. Concrètement, comment ça se passe ?

 

Ne pas perdre de temps ni d’information dans la gestion de flux entre son site de e-commerce et les comparateurs ou marketplaces

Les informations produit présentes sur votre site de e-commerce (image, description, prix, délais de livraison, stock…) sont transférées sur les marketplaces et comparateurs grâce à des gestionnaires de flux comme Lengow ou BeezUP, pour ne citer que ceux choisis par Soledis. Ce sont ces mêmes gestionnaires de flux qui vont renvoyer vers votre site les commandes faites sur les marketplaces et comparateurs.

NodalMedia, son agence de webmarketing vous conseille dans le choix des marketplaces adaptés à votre marché. Puis Soledis peut vous accompagner dans le choix de ce gestionnaire de flux, sa configuration et le support en cas de dysfonctionnement.

 

Ne négligez pas la rédaction de vos fiches produits !

Que ce soit sur votre site de e-commerce ou dans les marketplaces et comparateurs, la rédaction d’une fiche produit complète et précise est capitale. On veut trop souvent aller vite lors de cette étape de «remplissage». Au-delà de l’EAN qui va définir le produit dans un référentiel universel, il faut chercher la spécificité produit que n’auront pas vos concurrents. Le choix des mots-clés et la définition de chaque déclinaison est essentielle pour faire la différence. 

Attention également à respecter les règles du jeu des marketplaces :

  • les images ne doivent pas être logotypées (même en filigrane),
  • les prix annoncés doivent être les mêmes que sur votre site web,
  • la politique de frais de port doit être parfaitement claire et cohérente entre le site et Google shopping,
  • et les délais de livraison doivent être respectés…

Sinon vous serez radiés !

Dans le flux d’information envoyé aux marketplaces et comparateurs, veillez également à remplir un maximum de micro-données. Il s’agit des tags qui apparaissent dans le code de la fiche produit et qui améliorent l’affichage de vos produits par une mise en valeur spécifique.

Pour tout comprendre aux spécificités du SEO BtoB.

 

Quelle stratégie adoptée face à la gratuité de Google Shopping ?

Avec cette nouvelle gratuité de Google Shopping, il y a fort à parier que le nombre de produits sur ce comparateur explose. Pour être avantagé, il faut être le premier et avoir un contenu plus riche que les concurrents. Ainsi votre contenu pourra peut-être servir  de référence et prévaudrait alors sur celui des concurrents. La plupart du temps, on duplique donc soigneusement les fiches produits de notre site de e-commerce vers les marketplace et comparateurs, le cas échéant avec des champs spécifiques.

Les effets de bords d’une telle stratégie (la plus répandue) ne sont pas négligeables : votre référencement naturel va baisser parce que les moteurs de recherche vont détecter un contenu dupliqué. Par ailleurs, le marketplace sera toujours mieux référencé que vous et vous prendra la première place dans les moteurs de recherche. Certains préfèrent donc envoyer un contenu légèrement dégradé aux marketplaces et comparateurs pour garder une qualité de contenu inégalée sur leur site marchand propre. A vous de définir la part des marketplaces dans votre stratégie e-commerce !

 

Si vous souhaitez discuter gestion de flux ou webmarketing avec nos experts, n’hésitez pas à nous contacter !