5/5

Internet va-t-il sauver le père Noël ?

Marie
Marie
Chef de projet Webmarketing

La vente en ligne ne s’est jamais aussi bien portée. Selon la FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance), en un an, le chiffre d’affaires des e-commerces a augmenté de 27%. Jusqu’à atteindre 4,9 milliards d’euros au seul troisième trimestre de 2008 ! Une manne pour les guides d’achats en ligne, dont Cashstore.fr. Ce site web créé en 2004 propose un service original : portail des cyber-marchands, il reverse aux acheteurs une partie de la somme dépensée « en cash », d’où son nom. Mais cette année, Catherine Barba, présidente et fondatrice de Malinéa (le groupe éditeur de Cashstore.fr) a décidé de frapper encore plus fort. Elle lance, pour la première fois, le « Cyber Monday » en France.

Depuis 10 ans, aux Etats-Unis, cette fête marque le top départ des achats de Noël. Le 24 novembre prochain, à pile un mois du réveillon de Noël, les internautes français pourront à leur tour passer commande via le site dédié, Cybermonday.fr, qui proposera « la plus vaste Web Gallery de bonnes affaires pour Noël ». Plus de 1000 commerçants sont attendus pour participer à cette grande opération, parmi lesquels des enseignes prestigieuses comme la Fnac, Lastminute ou Marionnaud…

Les sites marchands s’engagent à respecter certaines règles déontologiques imposées par Catherine Barba : mention précise de leurs coordonnées, transparence sur les stocks et les délais de livraison, en plus de la remise exceptionnelle accordée aux internautes à cette occasion ! Plus qu’un simple temple numérique de la consommation, le CyberMonday lance aussi un pont entre la « vie virtuelle » et la « vraie vie ». Dans cinq villes de France, un dispositif événementiel dont le propos est d’offrir aux Français leur premier Noël « 100% Internet 100% bonnes affaires 100% bonne humeur … et des surprises », sera mis en place pour attirer jusqu’à 10 millions d’acheteurs en ligne, et ce, malgré la crise économique !

Participer au Cyber Monday serait une façon de faire des économies. Et pour étayer cette démonstration, Catherine Barba a un argument de poids : le prix de l’essence. « Non seulement les internautes bénéficient d’une remise, mais ils économisent ainsi le prix du carburant pour se rendre en magasin, ce qui n’est pas négligeable ! » explique-t-elle. Pour ceux qui resteraient réticents, le site proposera également une partie magazine : conseils et astuces, idées cadeaux… Le 24 novembre, vous pourrez également retrouver sur Cashstore.fr une « leçon de shopping » en vidéo par Catherine Barba.

Marlène Schiappa