5/5

Une charte déontologique pour les comparateurs de prix

Olwenn Burlisson
Olwenn Burlisson
Sommaire

Le 11 juin dernier, à l’occasion de l’assemblée générale de la FEVAD qui a encadré l’élaboration de ce texte, sept comparateurs de prix – Kelkoo, Shopping.com, Easy Voyage, LeGuide.com, VoyagerMoinsCher, Pangora et PriceRunner, ont signé une charte de déontologie pour une plus grande transparence des pratiques du secteur.

Les objectifs annoncés :

  • Faire suite aux recommandations de la DGCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) sur ce secteur datant de mars 2007
  • Tenter de répondre concrètement aux conclusions du rapport du groupe de travail sur les mécanismes de réduction des prix remis en mars 2008

Il est à noter que ce texte n’engage d’ailleurs pas seulement les comparateurs mais aussi les e-commerçants puisqu’en contrepartie, ceux-ci s’obligent par l’intermédiaire de la FEVAD, à communiquer aux comparateurs des données fiables et mises à jour afin de faciliter les comparaisons entre les sites.

Selon Marc LOLLIVIER, délégué général de la FEVAD, cette charte de déontologie est une bonne chose puisque contrairement à la loi Châtel, elle n’a pas été adpotée dans la précipitation et elle est le fruit d’une concertation entre les acteurs. Celle-ci est bien entendue perfectible avec un bilan des actions mises en oeuvres prévu en janvier 2009.

Plus de transparence donc pour l’internaute mais aussi pour le e-commerçant selon Gauthier PICARD, PDG de Rue du Commerce, bien qu’il ne faille pas selon lui en rester à cette charte et mener de front des actions concrètes. Cette charte de déontologie a fait l’objet d’une démarche positive de la part des différents acteurs (Fevad, Gouvernement, principaux comparateurs) ce qui permet d’aboutir à un texte en phase avec le terrain…